Audio de préparation pour Arrêter de fumer – Arrêt de la cigarette

Vous souhaitez arrêter de fumer ? Arrêter de la cigarette

Je vous ai préparé un audio de préparation à l’arrêt de cette addiction qui pourrit votre vie, votre santé et votre vie relationnelle ave ceux que vous aimez, vos proches, vos amis, vos relations professionnels

Écoutez-là sans modération – Il ne s’agit pas d’une hypnose !

Recherche des corrélats neuronaux de la conscience CNC

corrélats neuronaux de la conscience

Les scientifiques empiriques qui étudient la conscience, se préoccupent d’une question au-dessus de toutes les autres: comment concevoir une expérience qui isolera le traitement «conscient» de quelque chose de son traitement «inconscient», de manière à pouvoir étudier le traitement astrocytaire qui sous-tend la conscience – les corrélats neuronaux de la conscience (CNC) – sans inclure par inadvertance un certain nombre d’autres facteurs de confusion? C’est le fondement de la méthode scientifique.

Bien entendu, cela a toujours été l’objectif des études portant sur les centres corticaux de coordination, par exemple en comparant l’activité cérébrale dans des conditions «conscientes» et «inconscientes» (Baars, 1993

Quelles sont les vraies raisons pour lesquelles les gens fument – Rabat Maroc

Les fumeurs fument pour deux raisons : par habitude et pour gérer leurs émotions dans des circonstances particulières. Oui, car fumer est une habitude conditionnée et puissante. Il faut environ 10 taffes pour fumer une cigarette. Fumer 20 cigarettes par jour équivaut à porter sa main à sa bouche plus de 200 fois par jour. Hormis cligner des yeux et respirer, il y a peu de choses que nous faisons 200 fois par jour.

Si on multiplie ce geste par des années, il est évident que l’acte de fumer devient automatique et s’autoreproduit indéfiniment. En réalité, vous fumez parce que vous fumez, et avec chaque cigarette, vous renforcez un peu plus cette habitude. Toutefois, il y a une bonne nouvelle, les habitudes sont contrôlées par le subconscient et celui-ci peut être reprogrammé par l’hypnose.

Motivation pour l’arrêt de la cigarette – du tabac Rabat Maroc

Vous devez découvrir ce qui vous pousse à réussir aura un impact positif sur notre séance d’Hypnose-PNL

TABAC MOTIVATION

      1. Avez-vous déjà arrêté de fumer ?
      2. Combien de temps  ? 
      3. Qu’est-ce qui vous a permis de surmonter l’envie, le besoin ou le manque ? 
      4. Nous pourrons ainsi adapter votre thérapie en fonction des objectifs et des difficultés qui vous sont propres. 

Pour qu’une session de sevrage tabagique réussisse vous devez trouver une motivation forte et personnelle. Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles les gens cherchent à arrêter de fumer. 

Vous devez découvrir ce qui vous pousse à réussir aura un impact positif sur notre séance d’arrêt de la cigarette 

Voici quelques-unes des raisons les plus fréquentes qui peuvent pousser à l’arrêt du tabac : 

        • Améliorer son bien-être physique et sa vitalité ;
        • Vivre plus longtemps ;
        • Augmenter ses chances d’avoir une grossesse sans complication ;
        • Améliorer une mauvaise condition physique causée par le tabagisme ;
        • Économiser de l’argent ou le dépenser pour des choses plus importantes ;
        • Réduire le risque de développer des maladies graves, telles que cancers, maladies cardiaques ou emphysème ;
        • Être inclus dans un plus grand nombre de cercles sociaux ;
        • Répondre à la demande d’un médecin ;
        • Améliorer son propre sens d’autodiscipline et d’estime de soi ;
        • Reprendre le contrôle de sa vie et de ses choix ;
        • Être un meilleur exemple pour les jeunes générations ;
        • Respirer mieux et plus facilement ;
        • Éliminer l’odeur du tabac sur les vêtements, l’haleine, la peau et à la maison ;
        • Réduire les signes prématurés de vieillesse ;
        • Ne pas avoir à chercher une zone fumeurs ;
        • Réduire la pression exercée par la famille et les amis.

Pour que notre séance d’Hypnose-PNL réussisse

vous devez avoir l’intention d’arrêter de fumer, la motivation et nous nous occupons du reste en travaillant sur les pulsions profondes qui font de vous un fumeur, et nous vous transformerons en NON-FUMEUR(SE)

Coaching du Leadership Rabat Maroc

Si vous voulez devenir un pionnier révolutionnaire dans votre organisation, vous devez incarner la mentalité et les qualités d’un leader, et non celles d’un manager.

Le coaching de leadership ou coaching exécutif reflète la façon dont nous, en tant que leader, nous pouvons motiver, inspirer et optimiser les performances d’une équipe.

Mais le « leadership » se distingue du « management » . 

Le management consiste à veiller, jour après jour, au bon fonctionnement des activités de l’entreprise, alors que le leadership se concentre davantage sur la capacité à guider l’organisation vers une vision plus large.

Les managers disposent d’un ensemble de procédures bien définies pour déléguer les responsabilités, organiser les emplois du temps, ainsi que pour trouver une solution aux difficultés fréquemment rencontrées par l’entreprise.

Si l’on compare une entreprise à un véhicule, le manager joue le rôle du mécanicien. Il ne fait rien pour concevoir ou créer la machine, il fait simplement ce qu’il peut pour continuer à la faire fonctionner.

Comparons le  rôle d’un manager à celui d’un leader.

Dans notre analogie avec l’automobile, un leader serait l’ingénieur, quelqu’un qui a une vision globale de ce que le véhicule devrait faire. C’est lui qui conçoit les pièces du véhicule et qui détermine la meilleure façon de les assembler.

Les managers suivent généralement des règles et ne prennent pas de risques, alors que les leaders font les règles. En bref, les managers se concentrent sur l’administration et les leaders sur l’innovation.

La plupart des styles de leadership sont également axés sur les personnes.

Plutôt que de conserver le modèle de hiérarchisation par le haut que le management utilise, et dans lequel les travailleurs ne sont que de simples engrenages qui servent à déplacer une machine, les leaders progressistes prennent en compte les motivations, les humeurs, les émotions et les perspectives générales de l’équipe.

Les leaders ne répugnent pas à prendre des risques calculés.

Ils ont compris qu’un risque bien calculé est une excellente chose pour l’entreprise, et que, même sans résultat, il est source d’apprentissage. Les managers cherchent généralement à ne rien changer. Les leaders, d’un autre côté, comprennent qu’ils doivent constamment découvrir de nouvelles méthodes de diriger une entreprise.

Si vous voulez devenir un pionnier révolutionnaire dans votre organisation, vous devez incarner la mentalité et les qualités d’un leader, et non celles d’un manager.

Vous devez être constamment à l’affût de stratégies novatrices pour améliorer vos résultats. En devenant un leader, vous chercherez à inspirer, à mettre au défi et à motiver une équipe afin de faire ressortir le meilleur d’elle-même.

 

Pourquoi le modèle de changement PNL/hypnose pour l’arrêt de la cigarette – Rabat Maroc ?

La combinaison de la PNL et de l’hypnose débouche sur une technique extrêmement puissante qui permet de créer des changements positifs durables.

Il est inutile de vous sentir coupable, car la cigarette agit par le biais des pulsions inconscientes.

 On nous enseigne souvent que les changements durables n’arrivent que si on fait preuve d’une volonté tenace sur une longue période. Or, il s’avère extrêmement difficile d’obtenir des résultats avec la cigarette par la volonté, car il s’agit d’une pulsion.

Par la volonté, à la minute où vous relâchez votre attention, ou subissez un événement stressant, l’ancienne habitude refait surface et vous reprenez la cigarette. Sachez cependant, que toutes ces connexions internes qui vous lient au tabac ont été apprises et peuvent donc se désapprendre.

La PNL est le moyen qui permet de modifier le lien entre ces connexions et ces réactions automatiques.

Et cette technique garantit des résultats considérables en très peu de temps, car votre esprit se montre tout à fait capable d’apprendre rapidement de nouveaux schémas et de changer un comportement à sa source.

L’hypnose est une trousse à outils qui établit une ligne de communication directe avec l’esprit subconscient, là où sont stockés ces schémas automatiques.

En utilisant l’hypnose, nous pouvons dénouer tous les vieux attachements au tabac.

La combinaison de la PNL et de l’hypnose débouche sur une technique extrêmement puissante qui permet de créer des changements positifs durables.

Ces changements se produisent au niveau le plus profond de votre subconscient et de vos pensées. Vos émotions et vos comportements deviennent alors automatiquement ceux d’un non-fumeur. C’est une façon réellement efficace d’arrêter de fumer.

 

Coaching Familial à Rabat – Maroc

Nous autres coachs familiaux travaillons à renforcer, à améliorer et à réparer les dynamiques opérant au sein d’une famille.

Nous nous penchons sur la cellule familiale immédiate, composée d’un ou deux parents et éventuellement de quelques enfants.

Ce type de coaching est très important parce que la cellule familiale est une représentation microcosmique de la société.

Nombreux sont ceux qui pensent que les familles sont simplement des collisions chaotiques, dues au hasard, entre plusieurs personnalités conflictuelles.

Cependant, cela n’a pas besoin d’être le cas.

Une famille peut être un lieu où les individus sont encouragés à exprimer leur véritable potentiel ; où ils reçoivent les ressources et le soutien nécessaires pour s’épanouir pleinement.

Une famille peut, en fait, avoir des objectifs ; elle peut avoir une mission et un ensemble de valeurs au sein desquelles elle fonctionnera.

Nous mettons en place ce type de structure familiale cohérente

L’Hypnose Chirurgicale pour les brûlures oesophagiennes ???

Intervenir sur les reflux gastro-oesophagien (régurgitations) par le biais de l’hypnose permet de soulager les brûlures (pyrosis), le mécanisme du reflux et surtout leur conséquence : l’oesophagite peptique !

La symptomatologie peut être variée avec douleurs rétro-sternales, difficulté à avaler (dysphagie), manifestations pharyngées, même des troubles de la respiration.

Une visualisation d’une “intervention chirurgicale plastique ” sur le cardia et l’angle de His apporte un confort inégalé sans avoir les suites opératoires “classiques” et une sédation quasi extemporanée de la symptomatologie

Les neuroscientifiques ont identifié l’effet d’une respiration profonde sur votre esprit

La respiration est traditionnellement considérée comme un processus automatique piloté par le tronc cérébral

– la partie du cerveau qui contrôle des fonctions de maintien de la vie telles que le rythme cardiaque et les habitudes de sommeil. Cependant, des recherches nouvelles et uniques, impliquant des enregistrements réalisés directement à partir du cerveau des humains subissant une neurochirurgie, montrent que la respiration peut également modifier votre cerveau.

Autrement dit, il a été démontré que les modifications de la respiration – par exemple, respirer à des rythmes différents ou porter une attention particulière aux respirations – engageaient différentes parties du cerveau.

La capacité des humains à contrôler et à réguler leur cerveau est unique :

par exemple, contrôler les émotions, décider de rester éveillé malgré la fatigue ou réprimer les pensées. Ces capacités ne sont pas anodines et les humains ne les partagent pas avec de nombreux animaux. La respiration est semblable: les animaux ne modifient pas volontairement leur vitesse de respiration; leur respiration ne change normalement qu’en réponse à la course, au repos, etc. Les questions qui ont déconcerté les scientifiques dans ce contexte sont les suivantes: pourquoi les humains sont-ils capables de réguler librement leur respiration et comment pouvons-nous accéder aux parties de notre cerveau qui ne sont pas normalement sous-jacentes? notre contrôle conscient. De plus, notre capacité à accéder et à contrôler des parties de notre cerveau qui sont généralement inaccessibles présente-t-elle un avantage? Étant donné que de nombreuses thérapies – thérapie cognitivo-comportementale, thérapie des traumatismes ou divers types d’exercices spirituels – impliquent de focaliser et de réguler la respiration, le fait de contrôler l’inhalation et l’exhalation a-t-il un effet profond sur le comportement?

Cette étude récente répond enfin à ces questions en montrant que le contrôle volontaire de notre respiration,

même en nous concentrant simplement sur la respiration, offre un accès supplémentaire et une synchronie entre les zones du cerveau. Cette compréhension peut conduire à un meilleur contrôle, à la concentration, au calme et au contrôle émotionnel.

L’étude, menée  le Dr Jose Herrero, en collaboration avec le Dr Ashesh Mehta, neurochirurgien de renom de l’hôpital universitaire NorthShore de Long Island, a commencé par observer l’activité du cerveau lorsque les patients respiraient normalement. Les patients ont ensuite reçu une tâche simple pour les distraire: cliquer sur un bouton lorsque des cercles apparaissent sur l’écran de l’ordinateur. Cela a permis à M. Herrero d’observer ce qui se passait lorsque les gens respiraient naturellement et ne se concentraient pas sur leur respiration. Après cela, on a demandé aux patients d’accroître consciemment le rythme de leur respiration et de compter leurs respirations. Lorsque la respiration a changé avec les exercices, le cerveau a également changé. Essentiellement, la manipulation respiratoire a activé différentes parties du cerveau, avec un certain chevauchement des sites impliqués dans la respiration automatique et intentionnelle.

Les résultats fournissent un soutien neural aux conseils donnés

depuis des millénaires: lors de périodes de stress ou lorsque une concentration accrue est nécessaire, se concentrer sur la respiration ou faire des exercices de respiration peut effectivement modifier le cerveau. Cela a des applications potentielles pour les individus dans une variété de professions qui nécessitent une concentration et une agilité extrêmes. Les athlètes, par exemple, utilisent depuis longtemps la respiration pour améliorer leurs performances. Maintenant, cette recherche met la science derrière cette pratique.

En plus d’étudier la capacité des humains à contrôler et à réguler leur activité neurale de manière volontaire,

l’étude était également unique en ce qu’elle utilisait une méthode rare de recherche neurale: regarder directement dans le cerveau des humains éveillés et alertes. Des études neuroscientifiques typiques impliquant des êtres humains utilisent des techniques d’imagerie (IRMf ou EEG) pour déduire l’activité neurale dans le cerveau d’une personne de l’extérieur du crâne. Mais les études impliquant des électrodes implantées dans le cerveau humain sont rares. La capacité de regarder à l’intérieur du cerveau des humains nous permet d’étudier la pensée, de décider et même d’imaginer ou de rêver en observant directement le cerveau. Les sujets de notre étude étaient des patients porteurs d’électrodes implantées dans le cerveau dans le cadre d’un traitement clinique de l’épilepsie. Ces patients avaient des crises qui ne pouvaient pas être contrôlées par des médicaments et nécessitaient donc des interventions chirurgicales pour détecter le foyer de la crise pour une résection future.

Étant donné que la détection nécessite une crise spontanée

chez le patient afin d’identifier l’emplacement exact de la crise, ce qui peut prendre plusieurs jours, les patients sont maintenus à l’hôpital avec des électrodes surveillant en permanence leur activité cérébrale.

Les résultats de la recherche montrent que le fait de «prendre une profonde respiration» n’est peut-être pas un cliché.

Les exercices impliquant une respiration volontaire semblent modifier la connectivité entre les parties du cerveau et permettre l’accès à des sites internes qui nous sont normalement inaccessibles. Une enquête plus poussée surveillera progressivement ce que peut révéler cet accès à des parties de notre psychisme normalement cachées.

Pour que la conscience soit consciente – Hypnose Rabat Maroc

Pour que la conscience soit consciente,

il faut qu’une représentation inconsciente soit traitée par le cerveau dans différentes aires dites d’association qui permettent au sujet d’avoir conscience de ce qu’il perçoit (cinq sens).
 
Mais cette perception n’est traitée que par analogie avec des événements passés, ancrés, mémorisés dans les zones de mémoires implicites et progressivement enfouis…
 

Je pense que la définition de l’hypnose devrait surgir de ce concept. Qui est en fait un phénomène classique de l’Homéostasie.

 
La réaction inflammatoire, la réaction immunologique et d’autres process agissent de la même manière…
 
Donnons un exemple. Un Stimulus X déclenche une émotion. Par analogie ce stimulus X est comparé au stimuli stockés dans des mémoires dites archaïques, et il ordonne l’ordre de fuir ou de faire face et de lutter…
 
Admettons que ce stimulus X apparaisse n fois dans le temps t. La sommation des stimuli enregistre dans des zones mémorisées proches des informations similaires différentes d’un epsilon ou d’un delta ?
 
Ce conglomérat d’informations stockées ancrées, mémorisées et enfouies crée un reflexe disons une manifestation qui pourrait-être :
• « phobique »
• « douloureux »
• « dépressif »
• « excitant »
• Etc. .
 
Maintenant devant un minime stimulus X , l’inconscient transmet à la conscience « la manifestation » qui est par nature d’origine inconsciente. Elle se manifeste… et a la longue perturbe l’individu…
 
Mais toute la conception à partir du stimulus itéré se perd dans la mémoire implicte et la conscience ne prend plus conscience QUE de la manifestation…
 
ET voilà maintenant comment je conçois la définition l’hypnose, c’est une théorie, un postulat qui obéit aux lois générales de physiologie et notamment le syndrome d’adaptation général qui est LA SEULE REACTION de l’économie vivante.
 
L’hypnose est une induction pré-léthargique au cours de laquelle se crée(nt) une ou des stimulation(s) des mémoires implicites entrainant une réminiscence des phénomènes primaires d’un ou des « symptome(s) » conscient(s) ou inconscient(s). Cette résurgence est traitée par des aires intégratrices du cerveau qui analysent les process, les décomposent, les ramènent en unités primaires, que le cerveau comme dans tout processus d’adaptation analyse et cicatrise ad integrum…
 
Bien entendu comme dans tout process humain il peut dépasser son but et entrainer une pathologie propre… Mais qui devrait se résoudre par la même mécanique…