Soulager la douleur par l’hypnose et l’autohypnose – Rabat Maroc

J’ai opéré du crâne et de la face des milliers de patients.

La plupart étaient porteurs de douleurs chroniques très invalidantes qui avaient bouleversé leur vie. J’ai acquis la preuve que le meilleur anti-douleur, au-delà des traitements déjà entrepris, c’était leur état d’esprit, la capacité de leur cerveau à gérer leurs pensées et leurs émotions.

Je vais vous apprendre concrètement comment avec l’hypnose et l’autohypnose comment utiliser la puissance de votre esprit et de vos pensées pour mieux contrôler vos douleurs.

Les douleurs vont de manière insidieuse et diffuse modifier les comportements et les habitudes de vie des personnes qui en souffrent

Toutes les zones du corps humain sont concernées

      • maux de dos,
      • sciatiques,
      • douleurs articulaires par arthrose ou inflammation (rhumatismes articulaires chroniques),
      • maux de tête (céphalées ou migraines),
      • douleurs abdominales,
      • douleurs diffuses de l’appareil locomoteur comme la fibromyalgie ou les troubles musculo-squelettiques (TMS), etc.
      • Concernant le cancer, plus de un patient sur deux présentent des douleurs quel que soit le stade d’avancée de sa maladie. Et seulement 5 % de ces douleurs sont contrôlées

Les conséquences médicales des douleurs chroniques peuvent être importantes

      • troubles psychiques (dépression, insomnie, risque suicidaire),
      • surpoids ou amaigrissement,
      • addictions (alcool, toxicomanie),
      • consommation médicamenteuse excessive.

Les médicaments contre la douleur sont très utiles et même indispensables lors d’une phase aiguë. Sans eux, aucune intervention chirurgicale ne serait possible et ils font partie des médicaments de premier ordre dans toutes les structures médicales d’urgence.

Mais sur des traitements longs, de plusieurs mois ou années, leur efficacité diminue avec le temps et les effets secondaires s’accentuent : allergies et intolérances, troubles digestifs, ulcérations duodénales et gastriques, surcharge du foie, atteinte rénale, problèmes hématologiques.

Les excès médicamenteux sont parfois une cause réelle de passage à la chronicité de la douleur, comme dans le cas de la migraine.

En modifiant le filtre cérébral, l’intensité et la nature des émotions associées,

il est possible d’atténuer le ressenti et le vécu de la douleur, car on peut moduler l’état émotionnel, subjectif, qui y est associé. L’hypnose est un des meilleurs moyens pour y parvenir.

Si vous pratiquez selon les techniques que je vous apprendrez, vous parviendrez à obtenir un état d’auto-hypnose qui vous aidera dans la vie quotidienne.

Et l’auto-hypnose vous permettra d’agir sur la façon dont votre cerveau va percevoir le message douloureux. Vous allez apprendre à optimiser vos séances pour agir plus efficacement sur la douleur, à vous ouvrir à des émotions agréables et à accueillir de nouvelles ressources.

L’hypnose va vous aider à modifier vos habitudes de vie.

L’hypnose n’est pas un placebo ; elle modifie puissamment les connexions neuronales des régions du cerveau qui régulent la douleur et les émotions.

Je vous apprendrai toutes les techniques et astuces que j’ai pu appliquer sur moi-même, les conseils que j’ai donnés à des centaines de patients pour contrôler leurs douleurs.

Leur facilité d’entrer seuls en état d’hypnose leur a permis d’avancer dans leur vie et sur le chemin du mieux-être. Je suis certain que vous maîtriserez rapidement et facilement les concepts et outils développés dans cet ouvrage. Faites-vous confiance, et comme le disait Milton Erickson, « faites toujours confiance à votre inconscient ». Certains bénéfices ont été spectaculaires, d’autres plus modestes. Mais il y a toujours eu, chez mes patients, un mouvement interne, des changements à partir du moment où l’inconscient a été écouté et qu’il a été possible de communiquer avec lui.

Au cours de mes consultations je vais vous montrer comment

      1. – obtenir des résultats dès la première séance ;
      2. – ne pas vous décourager ;
      3. – entrer vous-même facilement en état d’hypnose ;
      4. – appliquer les techniques les plus efficaces ;
      5. – contrôler vos douleurs grâce à l’auto-hypnose ;
      6. – utiliser des techniques de diversion de la douleur vous permettant de ressentir le bien-être rapidement ;
      7. – parvenir à une utilisation intelligente de votre temps pour pratiquer sereinement ;
      8. – repartir « gonflé à bloc » après une séance ;
      9. – être efficace dans votre pratique.