Le subconscient ce médiateur entre le présent et les passés

Le subconscient a été dénommé ainsi parce qu’il fait référence à la conscience immédiatement sous jacente à la situation de pleine conscience d’où son nom SUB (sous).

Mais c’est une image car la conscience n’est pas construite en strates…

il faut entendre par conscience comme un phénomène électrique, un champ électrique… Champ électrique qui est immédiatement interconnecté aux zones mémoires.

Mémoires implicite, explicite et mémoire archaïque.

Il faut s’imaginer le subconscient comme une interface entre la pleine conscience et l’ensemble des mémoires… toute stimulation de la conscience met en jeu un stockage immédiat et le subconscient joue le rôle d’aiguilleur.

Il sait exactement où tout est stocké !

Quand volontairement on recherche une information on passe par le subconscient qui connaît l’ “adresse” de l’information …

Ce subconscient est toujours en état de veille et peut enregistrer des informations dont la conscience n’a pas conscience …

Les mémoires explicites sont de plusieurs ordres.

Le subconscient a accès à toutes ces mémoires et si on sait s’adresser à lui il est capable de les faire ressurgir
Le subconscient a accès à toutes ces mémoires et si on sait s’adresser à lui il est capable de les faire ressurgir

Une où sont mémorisés des faits auquels on a accès régulièrement et d’autres auxquels on n’a jamais (implicite)accès parce que l’être humain dans sa vie casanière n’est pas habitué à les stimuler …

Dans ces mémoires profondes il existe une mémoire archaïque qui possède toute l’information de l’espèce et qui rend automatique certains réflexes archaïques via le subconscient, ce que Konrad Lorentz appelle l’imprinting.

Et des mémoires spécifiques propre à une famille à une saga

Le subconscient a accès à toutes ces mémoires et si on sait s’adresser à lui il est capable de les faire ressurgir

En d’autres termes le subconscient est un médiateur entre le présent et les passés, passé récent, passé ancien, passé historique…

il est un pion important dans le contrôle cybernétique nécessaire à l’homéostasie et intervient aussi sur les centres moteurs, sensitifs, végétatifs.

Il influence la vie via tout ce qui permet de percevoir la vie c’est à dire les cinq sens …

 

Je viens de voir dans un autre post sur Facebook  la question suivante : Comment reprogrammer son subconscient ?

Et je réponds :

«Re programmation est un terme utilisé mais inexact…

le subconscient fait appel aux mémoires !

Quand on lui soumet une problématique il fait appel aux mémoires pour trouver les solutions qui existent déjà soit dans la mémoire de l’espèce (mémoire de l’humanité), soit dans la saga familiale (mémoire de la famille) !

Toute solution est en nous !

En faisant ressurgir à la fois la problématique et les solutions qui sont ancrées, mémorisées et enfouies, le subconscient met jeu toutes les fonctions logiques… et par analogie entre les solutions mémorisées et la problématique ressort une adaptation de l’individu !

Ce n’est donc pas une « reprogrammation » mais une adaptation à une situation X en tenant compte de l’expérience stockée.

En faisant ressurgir à la fois la problématique et les solutions qui sont ancrées, mémorisées et enfouies, le subconscient met jeu toutes les fonctions logiques... et par analogie entre les solutions mémorisées et la problématique ressort une adaptation de l’individu !
En faisant ressurgir à la fois la problématique et les solutions qui sont ancrées, mémorisées et enfouies, le subconscient met jeu toutes les fonctions logiques… et par analogie entre les solutions mémorisées et la problématique ressort une adaptation de l’individu ! Jean-Victor Belmère

Or Adaptation = Intelligence…

Pour être simple ce processus fait appel à ce que Hans Selye a appelé le Syndrome d’Adaptation Général et met en jeu exactement les mêmes process… car cette réminiscence des mémoires ancrées et Enfouies les mêmes hormones, les mêmes transmetteurs interviennent …

en fait pour être complet il faut préciser que le subconscient intervient de la même manière dans la relation immunitaire aspecifique et spécifique ! »