La résolution des symptômes, peurs, phobies, dépressions, sexuels, stress etc par l’hypnose à Rabat Maroc

La vision de base de la médecine psychosomatique moderne est que les symptômes sont des formes de communication.

En tant que tels, les symptômes sont souvent des signes ou indications importants de problèmes de développement en cours de prise de conscience.

Ce que les patients ne peuvent pas encore exprimer clairement sous la forme d’un aperçu cognitif ou émotionnel trouvera l’expression somatique en tant que symptôme corporel.

L’approche psychanalytique classique de ces problèmes consiste à faciliter la compréhension de sorte que le langage des symptômes corporels se traduise par des schémas de cognition et de compréhension émotionnelle.

 Les patients  parlent de leurs problèmes avec une vision émotionnelle, ils n’ont plus besoin de ressentir leurs symptômes corporels.

L’hypnose est outil important dans l’évolution de cette vision fondamentale de la médecine psychosomatique et  constitue une modalité importante pour la résolution du comportement symptomatique.

Notre principale contribution dans ce domaine est la découverte que, si la compréhension émotionnelle est généralement une approche très souhaitable pour résoudre les problèmes psychosomatiques, ce n’est en aucun cas la seule voie à suivre.

Nous avons développé des moyens de résoudre le comportement symptomatique directement à un niveau inconscient. ” C’est-à-dire que les symptômes peuvent être résolus en travaillant avec la psychodynamique du patient de telle manière que la conscience ne sait pas pourquoi le symptôme corporel disparaît.

De plus, le problème exprimé dans le symptôme est également résolu de manière apparemment spontanée.

Les patients sont généralement agréablement surpris par cela. Ils disent qu'ils ne savaient même pas que le thérapeute travaillait sur leurs problèmes

La communication à deux niveaux est notre approche de base pour travailler directement avec l’inconscient. Nous utilisons des mots ayant de nombreuses connotations et implications, de sorte que, si les cadres de référence conscients des patients reçoivent une communication à un niveau, leur inconscient traite d’autres schémas de signification contenus dans les mots.