Cas patients : Se protéger contre les paroles blessantes

Se protéger contre les paroles blessantes

Le cas de Aïcha ou comment se protéger contre les paroles blessantes

Les belle-sœurs et la belle mère de Aïcha sont condescendantes à son endroit

Il y a quelques jours, les femme se sont à nouveau liées contre Aïcha, mais, cette fois, elles sont allées beaucoup trop loin : les propos cruels ont secoué notre patients, qui a fui, sans répondre, les larmes aux yeux.

Aïcha affirme que, depuis son mariage chaque fois qu’elle va dans sa belle-famille c’est toujours le cas.  

Elle reçoit des paroles blessantes – des sous-entendus, des insultes même. Depuis elle se sent déconsidérée, même vis-à-vis de son mari, son caractère est devenu instable et elle a perdu son caractère enjoué… Elle  manque même de concentration.

Également, elle ressent au niveau de son corps des douleurs un peu partout, surtout des crampes à son estomac et les mains moites et des tremblements lorsqu’elle pense à sa belle-famille. Beaucoup de  points de tension au niveau de son corps. elle peut fondre en larmes à tout instant.

Elle voudrait être capable de « se défendre » face à ses belle-sœurs, et leur mère,

Elle voudrait être capable de « se défendre » face à ses belle-sœurs, et leur mère,

mais ses valeurs lui interdisent de manquer de respect. Aïcha a conscience de sa difficulté à s’affirmer vis-à-vis de celles qui semblent vouloir la persécuter. Elle doute maintenant de tout, de sa capacité à interagir avec ces femmes sans qu’éclate une dispute.

Coach Mansouria a réalisé le bilan de départ

et a noté que Aïcha a une bonne estime d’elle-même mais que la peur d’être abandonné par son mari la paralyse et elle développe des peurs de plus en plus fortes : Peur d’abandon, Peur de perdre son contrôle, Peur de ne plus pouvoir se contrôler. Et elle a remarqué que l’intimité avec son mari avait diminué ces derniers temps. 

Il est décidé de travailler sur l’Estime de Soi et la Confiance en soi en coaching individuel de vie, puis d’agir sur les Émotions via la Thérapie des Émotions Ancrées Mémorisées et Enfouies… 

En quelques séances les peurs et les émotions négatives disparaissent et Aïcha reprend confiance en elle. Mais ses belle-soeurs continuent leur pilonnage d’autant plus qu’elles sentent que leurs gestes, leurs paroles, leurs attitudes ne blessent plus comme avant. Elles lui disent même “tu as changée !”, mais celle exacerbe leur envie de la blesser. 

Pour renforcer l’affirmation de soi et l’assurance face à des mots ou attitudes blessants

le Docteur Belmère entreprend une série de séances hypnotiques qui visent à augmenter la protection contre les agressions verbales et à devenir un miroir de ces agressions. L’agresseur se sent alors alors agressé lui-même sans que l’attitude d’Aïcha ne montre la moindre brutalité ou agressivité, au contraire, elle déborde d’empathie. Le maintient du calme de Aïcha devient alors une arme qui rend les agressions stériles…

En moins de trois mois Aïcha a imposé le respect. Ses relations avec son aimé ont repris de plus belle. Mais de lui-même son époux a choisi de moins voir sa famille et sa famille qui vient maintenant chez eux. Aïcha met alors tout son coeur à les recevoir, d’autant qu’un nouveau bonheur se prépare… Elle attend un enfant