Guérissez de votre dépression, définitivement et reprenez une vie normale et tranquille -Dr Belmère Rabat

Fini la dépression avec le Dr Belmère

Une dépression ne se développe pas à partir de rien, comme cela, en réaction à une difficulté.

Une dépression se développe sur un bon terreau, une bonne terre où elle peut grandir avec les éléments nutritifs

C’est comme une mauvaise herbe dans un beau jardin

Ses mauvaises racines vont se nourrir de tout en se développant à bas bruit

Et puis à l’instant elle bourgeonne, et prend son envolée et devient, apparemment, une belle plante qui dévaste le jardin. Car elle a pris la précaution d’étendre ses racines, à bas bruit, et dans tout le jardin.

Quand elle apparaît ce ne sont PAS quelques petites drogues qui vont la déloger !

Au contraire ces drogues (anxiolytiques, antidépresseurs) la fixe, Et contribue à ancrer l’idée que vous êtes en dépression.

Ces drogues sont des filtres qui masquent les racines profondément dissimulées dans tout votre être. Nous sommes là, à la base de la thérapie que je vais vous proposer

Dans un premier il faudra accéder à la cause initiale, Sur laquelle s’est construit un château d’émotions comme un château de cartes. Émotions qui deviennent prépondérantes et masque la cause originelle.

L’économie du vivant a prévu des processus de réparation physiques et mentaux et c’est à ces process de réparation que nous allons accéder.

Une fois la cause initiale cicatrisée et les racines profondes éradiquées le château de cartes des émotions s’effondrent

Il reste des comportements, des réflexes compulsifs qu’il faut alors nettoyer

Et la guérison survient comme par magie !

Il faut alors protéger le terreau profond par des ancrages répulsifs en utilisant les moyens de défense innés et spécifiques propres à l’économie du vivant

Et alors ?

Vous êtes ENFIN, face à vous-même, face à la vraie Vous…

Débarrassée du lavage de cerveau que l’Éducation, l’environnement, la culture et les croyances ont emprisonnée dans une sorte de cadre (je préfère tunnel) mortifère vicieux

Et le jour où cette cage est enfin ouverte, Vous et votre entourage, par effets “miroir”  en subissent toute l’amplitude car connectés avec vous-même (la vraie) vous êtes connectée avec ce qui est le plus originel et naturel dans la vie, et votre vie dans l’univers.

Une paix, une sérénité, une tranquillité s’installe en vous qui sont communicatives

Dans ce conteste l’association thérapeutique médicale de plusieurs « techniques » dont l’HYPNOSE est le centre est la seule alternative possible en traitement définitif de cela dépression

L’industrie pharmaceutique fait son fric avec ses remèdes sans cesse plus performant dans l’addiction mais je vais vous conduire à une désaccoutumance complète de tout antidépresseurs ou anxiolytiques

Guérir de la dépression – Rabat Maroc

Hypnose guérir la dépression

Peut-on s’éloigner de la dépression et guérir ? OUI grâce à  l’hypnose (selon un protocole strict) !

Docteur Jean-Victor Belmère – Rabat Maroc

La dépression est un terme générique qui couvre plusieurs aspects de la maladie. #balancetadepression.

Ce qu’il faut savoir sur la dépression : 

      1. La dépression est toujours liée à une cause, une cause profonde souvent révélée dans l’enfance, et cette causse profonde fait le lit, le terreau de la dépression future, si elle se manifeste.
      2. La dépression est toujours réactionnelle.
        Sur ce terreau de cause profonde se développe , face à des conflits internes, des difficultés familiales (rupture sentimentale, perte d’un être cher) ou sociales, des difficultés professionnelles, des échecs, des maladies somatiques souvent chroniques se développent une spirale négative qui a des incidences psychologiques, physiopathologiques, endocriniens et métaboliques… 
      3. Les anxiolytiques et les antidépresseurs ne guérissent pas la dépression. Ce sont des écrans qui masquent les signes mais ne traitent le problème de fond. C’est comme si mettez une couche de peinture sur un mur humide… Au début c’est beau. Mais rapidement l’humidité réapparait. 

Qu’est-ce que la dépression ? Elle est caractérisée par trois types de symptômes

      1. La chute de l’humeur 
        Plus le moral, broie du noir..
        une vison pessimiste, dramatique, dramatisante de la vie, de son passé, du futur, du présent.
      2. Le blocage 
        concerne tous les domaines, psychologiques, sentimentaux, relationnels, somatiques (le corps)
        fermeture, repli sur soi,  avec une “grosse” fatigue, tout devient corvée, 
        tout baisse, combativité, motivation, énergie, appétit, désir sexuel, 
        sommeil perturbé, transit intestinal troublé, 
        tout se ralentit concentration, mémoire, raisonnement
      3. La souffrance morale
        sa conscience reste intacte mais avec des sentiments d’infériorité, d’échec, dénigrement de soi, 
        angoisses, culpabilité, 
        impression d’incurabilité, certitude de ne jamais en sortir 
        tentatives de suicide pour retrouver la paix de l’âme.

La dépression indifféremment touche les deux sexes.

Un homme sur 10 et deux femmes sur 10.

Guérir de la dépression

On a décrit plusieurs type de dépression 

          • la dysthymie qui serait une dépression chronique mineure
          • la dépression saisonnière
          • la dépression post natale
          • la dépression masquée
          • le burnout
          • la dépression majeure
          • les troubles bipolaires
          • même la dépression exogène ou endogène
          • il faut mettre en exergue le Syndrome Dysphorique Prémentruel

Cette classification n’a pas d’intérêt en hypnose ou le travail est surtout centré sur la cause profonde à élucider, puis un travail conséquent sur les symptômes eux-mêmes

Comme je l’ai dit plus haut toute dépression a une cause et le traitement symptomatique à base d’antidépresseurs et d’anxiolytiques ne permet pas de la guérir. Il faut donc entrer en subconscience pour aller dénicher cette cause, éventuellement par des techniques de régression.

Découverte fortuite en 1951 du premier anti-dépresseur utilisé pour traiter, au départ, la tuberculose, l’iproniazide

Il devient  le chef de file des anti-dépresseurs tricycliques avec une descendance innombrable de dérivés. Les anti-dépresseurs constituent le premier volet d’un marché pharmacologiques juteux. 

Seul problème un antidépresseur n’a jamais soigné une dépression. Il est plutôt là pour la masquer et l’entretenir. les anti-dépresseurs entretiennent des revenus mirobolants pour les laboratoires qui les produisent car plus de 300 millions de personnes sont soignées chaque jour dans le monde !

Médecins et psychiatriques les prescrivent à tour de bras. Ces praticiens revoient régulièrement les “déprimés” pour renouveler leurs ordonnances, modifier la posologie ou prescrire le “nouvel antidépresseur” dernière génération informé de leur sortie par les visiteurs médicaux… 

Mais vous connaissez-vous un seul patient qu'un antidépresseur ait sorti de la dépression ?  Malheureusement moi non plus.

Mais vous connaissez-vous un seul patient qu’un antidépresseur ait sorti de la dépression ?

Malheureusement moi non plus.

En hypnose le travail sur la dépression suit un protocole précis 

D’abord la mise en confiance

Car un déprimé chronique qui souvent a fait le tour des psychiatres, des psychothérapeutes et autres médecines alternatives doute. Il doute de pouvoir s’en sortir un jour. 

Il n’a plus confiance, plus confiance aux médicaments, plus confiance au psychiatre, plus confiance en lui-même. et l’hypnothérapeute est la nième personne vers laquelle il se tourne en désespoir de cause !

Sauf que l’hypnose va le sortir de là.

La première étape de la thérapie sous hypnose est d’abord d’apprendre à lacher-prise 

Qu’est-ce que cela veut dire ? Rassurer la partie rationnelle du patient pour qu’il se laisse aller dans une relation où la partie inconsciente va prendre le relais 

Et cela prend u temps. Car une première hypnose a un effet d’apaisement très important, une relaxation et un relâchement incroyables. Problème ? La première hypnose a un effet limité dans le temps. 

Il faudra souvent deux à trois séances pour que la thérapie de la dépression puisse se mettre en route, et obtenir un lâcher-prise sur la période qui sépare les séances. 

A partir de ce moment là, la relation de confiance est établie 

Il s'agit maintenant de faire un travail en profondeur pour déterminer le "terreau"où la dépression a pu se développer, chercher la cause.

Il s’agit maintenant de faire un travail en profondeur pour déterminer le “terreau”où la dépression a pu se développer, chercher la cause.

Ce que j’ai appelé, au tout début, la cause profonde. 

Il s’agit par des séances de régression de déterminer à quelle moment la graine s’est implantée et pourquoi ? 

Et là surprise on s’aperçoit que la cause est souvent minime.

Mais dans tous les cas elle remonte à l’enfance. Il s’agit d’un interprétation par l’enfant d’une situation.

Cette interprétation fausse toute la perception émotionnelle, et se structure alors  un mécanisme vers la dépression, vers un mal être, autour duquel s’agrège toute la vie émotionnelle de l’adolescent, de l’adulte jeune, de l’adulte mûr, puis de l’adulte vieillissant. 

Cette interprétation initial est sous l’influence du milieu dans lequel il se développe. De la culture de ce milieu. Des croyances de son environnement. De l’éducation qu’il subit dans un environnement socio-culturel particulier. 

Il faut prendre conscience que l’on reproduit ce que l’on voit et apprend de son milieu familial et éducatif.

Et ainsi se développe les conditions d’une dépression.

Ensuite travailler sur chaque élément de la symptomatologie qui est propre à CHAQUE patient

Le travail est alors patient, systématique sur la symptomatologie réactionnelle  qui est individuelle et qui tient compte non seulement de l’histoire du déprimé mais de la manière dont il a évolué depuis sa tendre enfance sous les injonctions de son environnement culturel, éducationnel et ses croyances.

Mais ce syndrome dépressif a créé ses propres déviances émotionnelles qui se sont ancrées, mémorisées et enfouies qu’il convient patiemment de déstructurer te de réparer par un travail éclairé avec l’inconscient, selon des protocoles stricts et rigoureux. 

En un mot seule l’hypnose a les atouts pour vous sortir de la dépression

Docteur Jean-Victor Belmère – Hypnose PNL EMDR