L’hypnose pour séduire Marilyn Monroe ? Sergei Rachmaninoff

À l’âge de 24 ans, Sergei Rachmaninoff était dans les coulisses pour la première présentation de sa première symphonie.

Après avoir étudié avec Tchaikovski et accumulé les petits succès,  c’était enfin son moment de gloire…  si seulement  le chef d’orchestre n’avait pas été ivre ! 

  

Les critiques ont été vicieuses : 

  

– “Cette symphonie aurait gagné la première place… 

s’il y avait un conservatoire de musique en enfer !” 

  

Peu de temps après, Sergei est tombé dans  
une dépression sévère qui a duré 3 ans. 


Il dira plus tard : 

– “Quelque chose a brisé à l’intérieur de moi.  
J’ai perdu toute confiance en moi.” 

Ses cousins étaient très inquiets.
Ils ont réussi à le  convaincre de rencontrer le Dr. Nicolai Dahl,  un psychiatre et pionnier de l’hypnose. 

Dans son livre  “Recollections”, Rachmaninoff raconte : 
  – “À moitié endormi dans le bureau de Dr. Dahl,  j’entendais des formules hypnotiques : ‘vous allez  commencer à composer un concerto, vous travaillerez  avec facilité, vos compositions seront d’excellente qualité…’ 

  – “Bien que ça puisse paraître impossible à croire,  
ce traitement m’a vraiment aidé. J’ai commencé à composer  au début de l’été. J’ai commencé à avoir de nouvelles idées  musicales, bien plus que j’en avais besoin pour le concerto.” 

  – “Par gratitude, j’ai dédié mon second concerto au Dr. Dahl.” 

  

C’est grâce à ce concerto qu’il a réussi à charmer Marilyn Monroe.

 Elle dira : – “À chaque fois que j’entends cette pièce, j’en perds tous mes moyens !”  

  

Quels chefs d’oeuvre sommeillent en vous, prêts à être libérés ?