Guérison de l’enfant intérieur – Nadia Benzaouia Rabat Maroc

Enfant intérieur

Les blessures de l’enfance – l’enfant intérieur

Je voulais vous faire part d’une problématique que je rencontre assez souvent en séance de thérapie, celle des blessures de l’enfance et peut être que cela vous fera écho 

La plus part des difficultés que vous pouvez rencontrer à l’âge adulte viennent de vos blessures d’enfance et souvent de façon inconsciente. Les expériences passées de l’enfance ont tendance malheureusement à vous bloquer, à vous empêcher d’être VOUS, de vous épanouir dans la vie 

Il y a aussi des situations avec de lourds traumatismes à l’enfance, la personne reste alors bloquée ( blocage émotionnel pouvant se traduire par des comportements inadaptés ) inconsciemment à l’âge qu’elle avait lorsque ces événements marquants ont eu lieu. Sans aide, même à l’âge de 40 ou 50 ans, ce sera toujours cet enfant en détresse. 

En thérapie et développement personnel, on parle “d’enfant intérieur”

ou de “guérison de l’enfant intérieur”. le but étant de retrouver son VRAI MOI pour commencer une transformation intérieure.

Faites sortir de l’ombre votre enfant intérieur, accepter qu’il y ait un conflit intérieur et retrouvez de la magie, du plaisir…

La thérapie brève et cognitivo-comportementale ( PNL, Hypnose, Neuro thérapie sensorielle … )

sont des méthodes puissantes dans le processus de guérison de l’enfant intérieur et biensur il faut ajouter à cela une forte motivation car vous êtes avant tout la clé !

Avec l’aide de la thérapie, vous rétablirez alors un dialogue avec votre enfant intérieur, faites donc de votre passé un cadeau pour le bien de votre présent et votre futur !

Nadia BENZAOUIA 

Thérapie Neuro sensorielle intègrative – Nadia Benzaouia Rabat

Thérapie Neuro Sensoriele

Les séances de Thérapie Neuro Sensorielle intégrative vous permettent de vous LIBÉRER de vos charges émotionnelles conscientes

Mais surtout inconscientes car vous n’avez pas accès à votre INCONSCIENT. Cette libération, ce nettoyage émotionnel se fait au niveau de votre cerveau mais aussi de votre corps et donc au niveau sensorielle.

Ne l’oublions pas !

Le corps et l’esprit font partis d’un même système, ils ne vont pas l’un sans l’autre.

Les techniques que j’utilise ( EMDR, IMO, TIPI et TAPING ) vous permettent de vous libérer de vos traumatismes passé ou présent, de vos phobies, toc, de vos croyances limitantes et tout autres problématiques.

Nadia BENZAOUIA

Psychothérapeute, Neurothérapeute, Hypnothérapeute

 

 

Le confinement et la menace sanitaire du COVID-19

Ouverture du cabinet le 1er juin

Le confinement et la menace sanitaire du COVID-19 sont susceptibles d’avoir un fort impact psychologique sur les adultes et les enfants

que ce soit au niveau conscient ou inconscient. Cela peut aller des troubles du sommeil aux stress post-traumatiques, en passant par la dépression, les attaques de paniques, le bore-out ( ennuie, frustration, perte de sens par le manque voir la perte de travail , l’anxiété ( par l’idée d’être infectée par le virus ou pas le confinement ), le sentiment de claustrophobie, la multiplication des phobies, la boulimie, la perte de poids, l’urticaire, conflits conjugaux etc etc, nombreux sont les symptômes pouvant être liés à cette crise sanitaire. 

Mais rassurez vous il y a des solutions,

prenez donc un billet pour un embarquement immédiat vers la connaissance de soi et la libération de vos émotions et de vos maux. 

Quelques séances de neurothérapie pourront

vous aider à libérer votre charge émotionnelle bloquée dans votre psyché mais aussi au niveau sensorielle et donc dans votre corps. Les thérapies brèves, l’Hypnose et la PNL vous permettront également d’acquérir de nouveau comportements, de lâcher prise, combattre ces symptômes qui vous pourrissent la vie au quotidien de façon consciente ou inconsciente.

En dehors de cette crise sanitaire particulière pour tous,

je vous accompagne toujours dans l’atteinte de vos objectifs de vies et dans la résolutions de certaines de vos problématiques. Je suis heureuse de pouvoir vous accueillir de nouveau au cabinet à partir du Lundi 1er Juin 2020 et toujours à distance via whatsapp, zoom et via le site : mon-psy-enligne.com

 

Je vous dit donc à bientôt

Nadia 

La SCR – Syncronicité Cardio-Respiratoire – Dr Jean-Victor Belmère

Synchronicité Cardio-Respiratoire

Le rôle du cœur  

C’est le cœur physique qui imprime la cadence et le rythme au reste du corps. 

Les systèmes respiratoire et digestif ainsi que les ondes cérébrales génèrent également du rythme, mais avec une intensité moindre. 

La plupart des gens ignorent que les battements du cœur produisent une amplitude électrique quarante à soixante fois plus élevée que celle produite par le cerveau et qu’ils envoient un signal électrique qui pénètre chaque cellule du corps. 

La force du champ magnétique du cœur est 5 000 fois plus grande que le champ généré par le cerveau,

et il peut être mesuré à plusieurs mètres de distance dans n’importe quelle direction.

Le cœur-cerveau 

Votre cœur possède également son propre système nerveux, ou « cerveau du cœur », qui contient environ 40 000 neurones. 

Ce cœur-cerveau peut sentir, ressentir, apprendre, mémoriser et traiter de l’information. 

Il y a plus de nerfs qui partent du cœur pour se rendre au cerveau que l’inverse, ce qui n’est pas sans conséquences très significatives. 

En effet, le rythme cardiaque indique au cerveau comment le corps se sent.

À chaque battement, votre cœur transmet des messages neuronaux aux parties du cerveau qui contrôlent les émotions et les capacités de raisonnement supérieures

Synchronicité des rythmes 

Lorsque les vibrations cardiaques sont harmonieuses,

elles créent une forme d’onde synchrone qui engendre un effet de synchronisation, d’entraînement et d’harmonisation avec les autres systèmes internes du corps. 

En physique, lorsque les rythmes de deux systèmes ou plus se synchronisent pour adopter la même fréquence, on parle d’entraînement. 

Les systèmes qui s’entraînent mutuellement fonctionnent avec une harmonie, une efficacité et une fluidité accrues. 

Un mécanisme d’horlogerie, un vol d’oiseaux ou un banc de poissons sont des exemples d’entraînement, où chaque partie d’un tout s’insère dans une harmonie synchronisée. 

Dr Jean-Victor Belmère Système cardio-respiratoire synchronicité

Les études scientifiques montrent que les émotions positives

qui sont associées depuis toujours au cœur comme l’amour, la sollicitude, la compassion et l’appréciation, permettent aux vibrations cardiaques de se transformer rapidement en une forme d’onde synchronisée… On parle de synchronicité.

Des vibrations cardiaques synchrones amènent les ondes cérébrales à se synchroniser davantage avec le cœur, ce qui crée une harmonie avec l’esprit et les émotions. 

Quand l’esprit et les émotions sont en harmonie avec le cœur, la clarté d’esprit et la perception intuitive s’améliorent. Les études ont montré que lorsque les rythmes cardiaques des participants étaient cohérents, leurs performances cognitives s’amélioraient de manière significative

Dès que vous ressentez de l’inquiétude, de la frustration ou de l’anxiété, votre rythme cardiaque devient irrégulier et chaotique, ce qui crée une forme d’onde asynchrone

Le biais négatif 

Même s’ils sont animés des meilleures intentions du monde, les êtres humains entretiennent de manière intrinsèque un « biais négatif »,

c’est-à-dire une tendance naturelle, agissant comme un mécanisme de survie, à ne voir que les pensées et les émotions perçues comme négatives. 

Même si la plupart des gens affirment aimer les autres, se soucier d’eux et apprécier leur présence,

nombreux sont celles et ceux qui découvriraient, s’ils regardaient un peu plus à l’intérieur d’eux-mêmes et non sans un certain choc, qu’ils croient posséder ces qualités plus qu’ils ne les ressentent réellement. 

En fait, de manière générale, ils ressentent plutôt des émotions négatives et s’attardent davantage sur des sentiments comme l’inquiétude, la frustration, la peur et l’insécurité.

Confinement Coronavirus Covid-19 Stop à la solitude – Rabat Maroc

Dépolluez votre esprit grâce aux thérapies brèves

𝗗𝗘́𝗦𝗜𝗡𝗙𝗘𝗖𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗜𝗡𝗧𝗘𝗥𝗡𝗘 ! Dépolluez votre esprit grâce aux thérapies brèves et au master-coaching  pro

𝗦𝗲́𝗮𝗻𝗰𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗱𝗶𝘀𝘁𝗮𝗻𝗰𝗲 au Téléphone, Whatsapp, Zoom, Skype

L’équipe de Cotehy,  Mansouria El Bouchikhi, Nadia Benzaouia, Dr Jean-Victor Belmère, est à votre écoute en ces périodes difficiles pour vous dépolluer.

Dépolluer l’esprit des angoisses, paniques, anxiétés, TOC, phobies etc. qui viennent interférer dans votre vie en ces périodes d’incertitude. Incertitude de l’avenir, incertitude familiale, professionnel, des études etc.

Thérapies sous Hypnose & PNL bilan de ces deux dernières années – Dr Belmere – Rabat Maroc

Hypnose en Conscience

Thérapies sous Hypnose & PNL, J’ai profité de cette assignation à résidence

Qu’est le confinement pour faire le point sur les thérapies entreprises depuis un peu plus de deux ans ici au Maroc, et leurs indications?

Souvent il y a association de plusieurs symptomatologies ou motifs de consultation. Pour cette raison je n’en n’ai pas dressé des statistiques strictes. 

Motifs généraux :

      • Phobies de toutes sortes,
      • Traumatismes : accident, décès, divorces…
      • dépression exogène,
      • anxiété, crises de panique,
      • stress et mal-être,
      • migraines,
      • insomnies,
      • cauchemars,
      • troubles obsessionnels et du comportement,
      • paralysie,
      • cécité,
      • surdité,
      • aphonie,
      • amnésie,
      • dysphagie,
      • reflux gastro-oesophagiens
      • tics,
      • hoquet,
      • bégaiement,
      • grossesse,
      • préparation préopératoire,
      • accouchement sans douleur,
      • dentisterie,
      • analgésie,
      • anesthésie et suites postopératoires ;

Lutte contre la douleur :

      • Douleur chronique,
      • examens médicaux pénibles,
      • cancer,
      • grand brûlé…
      • soutien durant le traitement du cancer, du sida et autres graves maladies,
      • ichtyose,
      • hémophilie, herpès génital ou labial,
      • leucémie,
      • diabète,
      • vaginisme,
      • frigidité,
      • anorgasmie,
      • dysménorrhée et aménorrhée,
      • impuissance,
      • éjaculation précoce,
      • infertilité,
      • énurésie,
      • coprorésie,
      • rétention urinaire,
      • pollakiurie,
      • excès de poids,
      • onychophagie,
      • boulimie,
      • anorexie,
      • toxicomanie,
      • tabagisme,
      • alcoolisme,

Maladies de la peau :

      • névrodermite,
      • psoriasis,
      • prurit,
      • verrues,
      • acné,
      • zona,
      • eczéma,
      • urticaire,
      • calvitie…
      • allergies ponctuelles ou chroniques,
      • asthme,
      • hypertension artérielle,
      • problèmes de vue,
      • troubles gastro-intestinaux,
      • problèmes de croissance (taille, seins),
      • syncopes, maladie de Raynaud,
      • hyperhydrose,
      • personnalité fractionnée,
      • procrastination,
      • hypocondrie,
      • manque de confiance en soi,
      • entraînement à la concentration, à la performance : sport, études, examens,
      • réorientation professionnelle ou personnelle,
      • prise de décision importante, dilemme, etc.

Les maladies lourdes, en association avec le traitement médical

type cancer, aux origines souvent existentielles (en complément du traitement médical),

Les problèmes d’ordre physique

à répétition et de cause inexpliquée (céphalée, mal de dos, mycoses, cystite et autres somatisations),

Les effets du patriarcat

(femmes qui se sous-estiment, qui n’ont pas de goût à la vie, qui restent en arrière-plan, derrière leur mari, qui souffrent de non-reconnaissance, etc.),

Les problèmes d’identité (y compris d’ordre sexuel),

      • les femmes trop « solaires » (coupées de leur féminin) et
      • les hommes trop « lunaires » (coupés de leur masculin),
      • orientation sexuelle, 
      • mal-être existentiel,
      • tristesse ou sentiment d’impuissance chronique,
      • sensation d’être dissocié, coupé du corps, de ses émotions et sentiments,
      • excès d’esprit d’analyse,
      • rumination,
      • loyautés familiales,
      • rancœur,
      • deuil,
      • être (ou se croire) toujours victime, prisonnier d’une situation, critiqué ou jugé par les autres,
      • timidité,
      • agressivité,
      • colères,
      • hyperactivité,
      • besoin de multiplier les relations affectives sans lendemain,
      • peur de l’abandon,
      • tendances suicidaires,
      • dialogue intérieur négatif dévalorisant, rabaissant,
      • impossibilité de construire un couple ou de maintenir un couple,
      • problèmes de couple,
      • infertilité psychologique,
      • échecs personnels ou professionnels à répétition,
      • sensation d’être transparent, inintéressant,
      • trop grande naïveté,
      • crédulité,
      • pessimisme,
      • sentiment d’injustice,
      • d’infériorité,
      • dépression endogène,
      • besoin de trouver sa voie,
      • manque de créativité,
      • perte du goût de la vie,
      • excès d’attente par rapport aux autres,
      • besoin excessif d’attirer l’attention, etc.

Nombre des troubles cités sont plus avantageusement et durablement traités grâce aux procédés l’hypnose en conscience que nous avons développé,  qui tient davantage compte de la psychologie profonde, de l’histoire de vie et des mécanismes émotionnels de la personne. 

Troubles bipolaires Bipolarité – Dr Jean-Victor Belmère – Rabat Maroc

Bipolaire bipolarité dr Jean-Victor Belmère
 

Trauma, Traumatismes, Pandémie Coronavirus, thérapie – Nadia Benzaouia – Rabat Maroc

Trauma psychologique

Il me semblait important d’aborder le sujet du traumatisme en cette période de confinement dû au Coronavirus ! Alors bonne lecture !

Il est tout d’abord important de différencier trauma du traumatisme.

Le trauma est une blessure causée par un événement extérieur défini dans le temps, c’est à dire qu’il y a un début et une fin

Le traumatisme est la conséquence physiologique, psychologique et comportementale du trauma, et là il n’y a pas de temporalité, c’est intérieur.

Le traumatisme est une adaptation du cerveau au danger et cet état est modifiable grâce à la thérapie et certaines de ses techniques.

Il est important de savoir que chaque être humain peut avoir une représentation différente du traumatisme ou psychotraumatisme.

Il n’y a pas de degrés de traumatismes, tout dépend de chacun. Prenons l’exemple de l’accident de voiture qui peut être traumatisant pour quelqu’un et pas du tout pour d’autres. 

Nous pouvons aussi prendre l’exemple du contexte actuel, l’épidémie du coronavirus qui sera pour certains inconsciemment un traumatisme et pour d’autres non.

Vous vous demandez surement pourquoi certains sont traumatisés et d’autres non? 

Le message de peur récupéré par l’amygdale n’est pas rationalisé pour certains et reste bloqué au niveau inconscient, l’événement traumatisant est juste vécu au niveau émotionnel. L’information n’a donc pas été traité et raisonné au niveau de l’hippocampe. 

Pour que vous puissiez mieux comprendre : 

Nos comportements, émotions, réflexions, correspondent à des zones spécifiques de notre cerveau ->  “ le cerveau Triunique” RÉFLEXION, ÉMOTION ou AFFECTIVITÉ et INSTINCT

Vous avez le néocortex ( siège de la réflexion, du raisonnement, langage, conscience de soi, mémoire associative et comparative ) ; Le cerveau limbique ( siège de l’affectivité , pulsions, émotions, relations sociales, plaisirs, mémoire émotionnelle à long terme ) ;  le cerveau reptilien qui le siège de l’instinct de survie ( réflexes innés, comportements primitifs, mémoire mécanique inconsciente ).

Enfin, vous avez aussi l’hippocampe qui contribue à la régulation de l’humeur, à la mémoire consciente et à l’apprentissage. Il a un rôle déterminant dans la formation de souvenirs des événements vécus

L’amygdale qui est le lieu de formation des émotions est une petite structure du cerveau en forme d’amande qui fait partie du cerveau limbique. C’est un genre de système d’alarmes” car sa fonction essentielle est de décoder les stimuli qui pourraient être menaçant pour l’organisme, elle reçoit les informations des différents niveau du cerveau, elle est ainsi essentielle aux décodages des émotions, notamment la peur.

Si l’amygdale est trop en alerte, les informations ne sont alors pas transmises au cortex cérébrale et donc pas de rationalisation et de traitement de l’information.Tout sera vécu juste au niveau émotionnel et non raisonné.

Bon, trève de théorie !

Le traumatisme dépose bagage dans votre mémoire inconsciente mais sachez que vous avez une mémoire corporelle aussi en plus de celle logé dans votre cerveau. Le corps et l’esprit faisant parti d’un même système.  Je rappelle que pour le traumatisme il n’y a pas d’échelles de souffrance, il faut voir cela d’un point de vue mécanique, neurologique, si le circuit ne s’est pas activité correctement alors il y a traumatisme et si vous analysez alors le circuit est réactivé, l’information est traité.

Le traitement du traumatisme se fait sur les sensations, le psychique et non sur l’événement. Vous pouvez avoir développé des symptomes sans avoir conscience que cela est lié au traumatisme. Nous avons l’exemple de la pandémie actuelle où malheureusement certains en ressortirons traumatisés et d’autres non et cela inconsciement. 

Alors oui ! rassurez vous la thérapie peut traiter tout cela et plus particuliérement la neurothérapie qui est ma spécialité ! vous ajoutez à cela une pincée d’hypnose et le tour est joué 🙂 

J’utilise donc en neurothérapie certaines techniques afin de libérer vos mémoires psychiques et corporelles, en gros libérer vos charges émotionnelles.

Ce qui m’interresse est comment l’événement a été traité par votre cerveau, vous pouvez penser ne pas avoir été traumatisé mais cela reste conscient, qu’en est t il alors au niveau INCONSCIENT? J’utilise donc l’EMDR et l’IMO qui correspondent à une désensibilisation et un retraitement de l’information par les mouvements oculaires au niveau visuel auditif et sensorielle . Voilà en ce qui concerne la mémoire psychique mais qu’en est t il de la mémoire corporelle que l’on a malheureusement tendance à oublier ! et oui votre corps vous parle aussi, apprenez donc à l’écouter !

J’utile une seconde technique afin de libérer vos mémoires émotionnelles corporelles, il s’agit du TIPI et du TAPING :

Le TIPI met en évidence quelque chose qui est naturel, la régulation émotionnelle c’est à dire la capacité naturelle du corps à se réguler emotionnellement et sensoriellement. Malheureusement dans nos sociétés, le corps est passé en seconde zone, ce mécanisme pourtant naturel et moins utilisé et tout reste au niveau des pensées! Pour le TIPI il faut faire en sorte que vous soyez absolument connectés à vos sensations, il ne faut pas être dans la tête ! Pour certaines personnes il faudra d’abord passer par des aller/retour, n’ayant pas l’habitude dêtre connecté à leurs sensations. Comme toute chose cela s’apprend. Pour que la vague d’émotion puisse naturellement passer, vous devez donc être connecté à vos sensations, ne pas refuser l’émotion, c’est un cadeau ! Mais si vous l’alimentez intellectuellement, vous allez entretenir alors plusieurs vagues et se sera un poison à long terme au lieu d’être un cadeau.  J’associe systématiquement au TIPI le TAPING afin de vous aidez à rester connecté à votre corps, le fait de tapoter sur vos deux genoux crée des phénoménes corporel, il est donc plus facile de vous maintenir dans le corps et de le stimuler aussi.

Voilà en bref ce que vous devez savoir sur le traumatisme mais surtout sur les techniques existantes en thérapies pour vous en libérer. N’oubliez pas que le traumatisme n’est pas forcément conscient, il peut souvent être inconscient et vous compliquer la vie au quotidien.

Prenez soin de vous, de vos pensées et de votre corps surtout en ces temps difficile. 

Nadia BENZAOUIA

Psychothérapeute, Hypnothérapeute, Neurothérapeute

 

 

 

 

 

Faire du confinement un atout positif – Rabat Maroc

Confinement un tremplin

Comment faire du confinement quelque chose de positif 

by Nadia Benzaouia

Tout événement compliqué dans la vie peut devenir un tremplin, faites donc de cette période un tremplin et non une fatalité. Alors bien sur, plus facile à dire qu’à faire !

Ce n’est pas compliqué,

c’est juste NOUVEAU et toute nouvelle chose s’apprend étape par étape. Essayez donc d’acquérir de nouvelles habitudes en cette période, des habitudes qui deviendront au fur et à mesure des croyances aidantes et remplaceront vos croyances limitantes générées par vos pensées négatives du moment 

Ainsi, si vous modifiez votre processus interne (pensées), votre état interne qui correspond à vos sensations liés à vos émotions ( exemple de l’émotion peur qui peut amener à la boule au ventre ) se modifiera et votre comportement suivra.  Ces mécanismes sont biensur inconscient.

Quand je parle de pensée négatives ou croyances négatives du moment,

c’est par ce que vous ne pourrez pas tout annuler, supprimer ou remplacer car certaines habitudes, certaines de vos croyance limitantes sont liés à vos schémas familiaux, à votre environnement, à vos experiences et sont donc bien ancrée INCONSCIEMENT donc meme avec la plus grande des volontés vous retomberez dans vos travers d’où l’importance de faire une thérapie, de faire un travail d’introspection sur vous même afin d’en devenir la meilleure version, car moi thérapeute  je pars du principe que toutes les ressources sont déja en vous et que derriere tout comportement il y a un besoin secondaire , une fonction ou intention positive inconsciente.

Revenons au contexte actuel, celle du Coronavirus.

Concernant le contrôle de vos pensées, de vos émotions, il y a des jours où vous y arriverez et d’autres non, c’est tout à fait normal et naturel, le contrôle de vos pensées reste un combat au quotidien pour pouvoir rester dans une énergie positive, cette énergie positive qui vous permettra alors de vous surpasser et de vous dépasser !

Confinement positif

Essayez de dresser vos pensées une fois qu’elles se mettent à vagabonder,

vous êtes certes enfermé physiquement et cela ne dépend pas de vous mais du contexte actuel mais vous n’êtes pas enfermé psychologiquement, vous êtes responsable de vos pensées et de ce qu’elle engendrent sur votre corps et votre quotidien, alors acceptez de lacher prise sur ce qui ne dépend pas de vous. Acceptez de generer de nouvelles habitudes afin de ne pas laisser votre corps et votre esprit sombrer.

Posez vous la question du comment et non du pourquoi,

allez vers la solution. Comment puis je gérer ce confinement?  Comment puis je faire pour ne pas laisser le stress et l’angoisse m’emporter? Qu’est ce qui vous empêche d’adopter de nouvelles habitudes? de penser positivement ? posez vous les bonnes questions car la solution n’est pas dans le problème et  c’est en faisant tout le temps la même chose que vous obtiendrez toujours le même résultat.

Commencez par déterminer un seul objectif, petit soit il.

Une fois que vous avez votre objectif, visualisez le dans votre esprit, sous forme de représentation et…. imaginez que vous avez atteint cet objectif… qu’est ce que vous voyez, entendez, sentez ? qu’est ce que cela vous fait dans votre corps, fermez les yeux et concentrez vous sur votre visualisation et vos sensation pendant un moment. Vos pensées peuvent devenir réalité , votre cerveau enregistre le positif, faites cette exercice régulièrement et faite un peu plus chaque jour.

Vous trouverez sur le site une séance d’hypnose afin de pouvoir vous libérer de votre stress et prochainement afin de trouver la motivation face à ce contexte…