Les émotions au sens strict désigne uniquement des émotions dite basales ou primaires ou mentales

Les émotions au sens strict désigne uniquement des émotions dite basales ou primaires ou mentales,

telle la peur, la surprise, la colère, la joie, la tristesse, le dégoût et quelques autres, au nombre d’une demie douzaine à une dizaine, et leurs dérivés, émotions mixtes, résultantes de mélange des émotions basales.

Leurs caractéristiques sont d’être des processus dynamiques qui ont un début et une fin, et une durée relativement brève.

Ces phénomènes phasiques sont causés par des événements précis et généralement il attendus ou improbables.

La colere menaçante

1- Les épisodes émotionnels sont des émotions rémanente : ils ont des durée plus longue, un exemple caractéristique et celui du deuil, mais aussi de multiples circonstances de participation à des événements ou à des manifestations sociales : mariage, carnaval, fête et commémoration, compétition sportives etc. L’état émotionnel commence souvent dans l’anticipation de l’événement, subi son apogée durant l’événement il persiste un temps plus ou moins long sur la nature de ce dernier.

2- Les sentimentstels que l’amour, la haine, l’angoisse, entre autres se distinguent nettement des précédents par leurs causes plus complexes, par leur durée plus longue tonique, et leur intensité généralement plus modérée.

3- Les passionssont des sentiments excessifs apparentés aux états de dépendance affective qui caractérisent les addictions. (Remarquons que la distinction que nous faisons entre émotions et sentiments rejoint la distinction qui est faite dans le langage courant entre être émotif et être sentimental.)

4- Les humeurssont des dispositions ou états affectifs qui constitue un arrière-plan plus ou moins durable imprégnant et orientant positivement ou négativement le déroulement de la vie quotidienne, ainsi dit-on : être de bonne ou de mauvaise humeur…

La joie
La joie

5- Les affects ou éprouvés affectifsou éprouvances sont les phases subjective des états précédents. Certains affects caractérisent des émotions basales et leurs dérivés, certaines autres sont durables et accompagnent ce que nous avons défini comme sentiment (par exemple la sympathie que l’on porte un ami, les affect de haine, de jalousie, d’amour…).

Ainsi tout en utilisant l’acceptation restreinte, on peut dire qu’aujourd’hui consacrée, du terme émotions basale ou émotions modèle, si l’on veut traiter le champ émotionnel donc sans acceptation étendu il convient d’aborder aussi les autres états états affectifs, durablestelles que les sentiments et les passions ou épisodiques telles que les humeurs