Hypnose ? Mais qu’est-ce que c’est que l’hypnose ?

L’hypnose tout le monde en parle, 

Beaucoup pratique l’hypnose !

Très peu pratique correctement l’hypnose !

L’hypnose ?

L’hypnose un moyen de se rémémorer ses mémoires archaïques qui ont enfouies dans leurs profondeurs toutes les solutions à nos maux,

Le terme hypnose est un terme incorrect

Dés le XVIème mais d’une manière volontaire et pédante, par élitisme, au XIXème et au début du XXème siècle la médecine attribuait les termes médicaux à partir de dénominations  grecques ou du latines. (Seule l’élite pouvait comprendre latin et grec)

L’hypnose a été nommé improprement l’hypnose par référence au dieu grec Hypnos, dieu du sommeil.

On aurait aussi bien pu la prénommer Somnose par référence au dieu romain Somnus, dieu du sommeil ou Lethargose par référence au terme lethargus qui fait référence à une symptomatologie décrite par les grecs concernant un assoupissement impératif sans conscience de son mode de déclenchement ou Morpheose en référence à Morphée, dieu grec du rêve, dont le père est… Hypnos.

Elle met en jeu de profonds phénomènes cérébraux qui fait ressurgir des mécanismes de protection , de défenses que le cerveau, l’humanité, chaque tissu, chaque cellule ont stocké depuis l’origine humaine au tréfonds du génome… 

Mais contrairement au terme consacré et à la croyance populaire l’hypnose n’est pas une phase de somnolence, ni de sommeil !

 L’hypnose c’est un mécanisme de réminiscence des mémoires implicites, profondes et archaïques.

Elle met en jeu de profonds phénomènes cérébraux qui fait ressurgir des mécanismes de protection , de défenses que le cerveau, l’humanité, chaque tissu, chaque cellule ont stocké depuis l’origine humaine au tréfonds du génome… 

Pourtant ÉlectroEncéphaloGramme et examens non intrusifs du cerveau montrent un ralentissement très net que l’on retrouve au cours des phase de pré-sommeil ou de sommeil. Mais ces mécanismes sont aussi présent dans les comas, et les phases de relaxation profondes où l’individu ne dort pas…

L’ADN où sont stockées toutes les informations génétiques et les mémoires archaïques de l’espèce

En fait c’est un RECOURS à l’état Zéro

Un moment où la conscience ouvre la permission à son inconscient de revenir à l’état initial… une sorte de “reset”… Où toutes les mémoires archaïques sont permissives et exploitables comme au début de la vie… Et ce reset est permis par un État d’Introspection…

L’inconscient et le SUB-conscient (immédiatement sous la conscience) vont rechercher en soi les mécanismes récents et les solutions.

Solutions que tout individu a en lui car il porte en soi, dès la première cellule, la gamète, TOUTE LA MÉMOIRE DE L’HUMANITÉ, TOUTE LA MÉMOIRE DE SA SAGA FAMILIALE, TOUTE SA PROPRE MÉMOIRE…Et TOUTES LES SOLUTIONS sont là stockées au plus profond de chaque individu, dans une mémoire dite archaïque car très profonde, très peu sollicitée et pourtant elle se manifeste de manière innée lorsque l’individu, par exemple, est face à un danger imminent… Prêtes à être exhumées par un facilitateur, un médium (un intermédiaire qui joue le rôle, simple, de portier). Celui-ci ouvre les portes…

Hypnose ou Réminiscence Thérapeutique Dirigée
Hypnose ou Réminiscence Thérapeutique Dirigée

Pour expliquer ma théorie, il faut revenir à trois notions essentielles que sont le génome (ADN, ARN), la cellule, la Mémoire (ou plutôt les Mémoires)… Ces explications font l’objet des articles qui vont suivre, elles font toutes appel à la fois à la biologie, à la biochimie, à la physiologie, l’organogenèse et aux mécanismes centraux d’autorégulation cybernétique…

Chaque cellule, depuis la gamète initiale porte en elle toute l’information à la survie de l’espèce, toutes les solutions enregistrées et adaptées par l’espèce humaine, par la saga familiale et par l’individu lui-même, qu’il transmettra à son tour…